Australian High Commission
Mauritius
Mauritius, Seychelles, Madagascar, Comoros, Reunion Island (consular)

Soutien de l’Australie au processus électoral de Madagascar

 

Soutien de l’Australie au processus électoral de Madagascar

 

Signature officielle de l’accord de financement entre l’Australie et le Programme des Nations Unies pour le Développement au Fonds commun du projet SACEM

 

Le gouvernement australien a annoncé ce jour sa participation au Fonds commun du projet de Soutien Au Cycle Electoral de Madagascar (SACEM), pour l’organisation d’élections crédibles, transparentes, pacifiques et inclusives dans le pays. Son Excellence Jenny Dee, Ambassadrice d’Australie à Madagascar et Madame Violette Kakyomya, Représentant résident du PNUD ont procédé à la signature d’un accord de financement à la Maison Commune des Nations Unies, à Andraharo. L’Australie contribuera au projet mis en œuvre par le PNUD.

L'Ambassadrice de l'Australie à Madagascar, Mme Jenny Dee, a déclaré : «L'Australie est heureuse de s'associer au PNUD pour renforcer les capacités des professionnels des médias à Madagascar et apporter son soutien aux institutions nationales dans le cadre du projet SACEM. La promotion de la bonne gouvernance et des institutions démocratiques indépendantes est essentielle à l'engagement international de l'Australie et au développement socio-économique inclusif, à la paix et à la prospérité. »

La Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) a tenu à remercier le gouvernement australien et ses représentants à Madagascar pour leur contribution au processus électoral à Madagascar.

Le Représentant Résident du PNUD, Madame Violette Kakyomya, a souligné l’importance de développer des cadres de concertation au niveau national, afin de « permettre aux institutions de partager, d’une part, un entendement commun du cadre légal en matière électorale et, d’autre part, des informations opérationnelles utiles pour la bonne prise en charge du processus électoral. »

Lancé en janvier 2017, le projet SACEM a pour objectif l’encadrement et le pilotage de l’assistance électorale, mais aussi le renforcement des capacités de la CENI. Il soutient la mise en œuvre d’activités s’articulant autour de cinq composantes :

  • L’amélioration de l’exhaustivité, de la fiabilité et de la sécurité du fichier électoral ;
  • Le réaménagement du cadre légal et règlementaire en matière électorale ;
  • Le déploiement d’une campagne de sensibilisation et d’éducation civique électorale ;
  • Un appui substantiel aux opérations électorales, avec un focus sur la logistique (matériel sensible), la formation, la transmission des données, l’entretien et l’animation des cadres de concertation spécifiques institués à la diligence de la CENI ;
  • Une assistance technique à la CENI et la gestion du projet.


30 mai 2018